top of page

Colloque national sur le recyclage des plastiques, un petit bilan ça vous tente ?

😎 Nous avons eu l'honneur de participer au tout premier colloque national sur le #recyclage des #plastiques, un petit bilan ça vous tente ?


👉 Niveau influence, le recyclage des plastiques est traité au travers de deux comité stratégique de fillière : chimie et matériaux (présidé par le président de France Chimie, aussi DG Industrie et RSE d'Arkema) / Transformation et valorisation des déchets (présidé par la DG de Veolia).


👉 Niveau message : le taux de recyclage des plastiques est à la rammasse en France tout secteur confondu. Depuis 2 ans l'UE a mis en place une taxe sur les plastiques non recyclables dans les emballages ménagers industriels et commerciaux à 800€ la tonne, ce qui fait une amende annuelle suposément déboursée par la France d'un miliard d'euros non repercuté sur la chaîne de valeur pour l'instant.


😳 37 normes sont à venir d'ici 2025 ! Pour défendre les intérêts industriels français, l'IPC - Centre Technique Industriel de la Plasturgie et des Composites a sécurisé le post de vice présidence au sein du groupe de coordination du comité européen de normalisation. Ces normes auront droit de vie et de mort sur les emballages en 2030 avec le réglement europpéen #PPWR. Pour les autres secteurs, il faut s'attendre à une obligation de 10% d'intégration de matière recyclée obligatoire.


💡Sourcer et homogénéiser différents flux de déchets tout en garantisssant une qualité stable est un casse tête et ne s'apprendra certainement pas le 31 dec 2029 (à bon entendeur).


💵 Ca tombe bien, le programme équipement et projet de recherche (#PEPR) inclut dans France 2030 permet de subventionner la gestion des contaminations dans les plastiques, le desassemblage et le démentaèlement des structures ainsi que le recyclage chimique.


👉 Niveau recyclage chimique, la dynamique actuelle est très forte, attention toutefois à la maturité industrielle. L'approvisionnement des gisements à souvent posé problème au développement de technologie promettante.

L'ADEME a iddentifié 17 couples déchets/techno qui tiennent compte de la faisabilité industrielle et dont nous adorerions voir les équipes pack et marketing des grandes marques se l'approprier au lieu de gentiment réver.


👉 Sur le plan sobriété, tous les engagements de réduction légale actuels ne combleront pas la croissance de vente des plastiques. Il faut bien retenir que la réduction et le recyclage sont des leviers important de décarbonnation, mais la circularité de la filière passe aussi par des ressources renouvellables, des vapo-craqueurs électrifiés, une énergie décarbonnée et une captation du carbone.


😳 Or, selon la tendance actuelle, le gros du recyclage chimique semble passer par une gazéification des ordures ménagères en mélange, ce qui ne suffira absolument pas pour faire face aux enjeux climatique.


Merci aux pôles de compétivité AXELERA (chimie) et POLYMERIS (plastique et caoutchouc) pour l'invitation.




Comments


bottom of page