top of page

Bilan des Assises des Déchets 2023 à Nantes



😲 Nombreux sont les événements centrés sur le déchet cet automne et pour beaucoup d’entre nous, il a fallu faire un choix entre ces événements. Pas de soucis, retrouvez notre résumé et nos réflexions sur les Assises nationales des déchets à Nantes. Et retrouvez leur compte rendu complet sur leur site : https://www.assises-dechets.org/ 👉 Le thème de cette année, l'économie circulaire au service de la souveraineté a réuni pendant deux jours des acteurs clés de la gestion des déchets, des représentants de collectivités, des syndicats de traitement des déchets, des industriels, des membres du gouvernement, et des journalistes. Il s’agit plutôt de donner une vue générale par thèmes, tels que la voirie ou le textile, plutôt que des détails de gestion concrets. 👊 Lors de son introduction, Thierry MEUNIER a donné le ton : agir et former sont devenus des impératifs pour sensibiliser et mobiliser la société face aux enjeux environnementaux pressants. Chez Mme & M. Recyclage ♻️ nous observons que le passage à l’acte des générations qui ont le pouvoir d’agir est tout sauf évidant et qu’il y a encore du pain sur la planche. Normalement on montre l’exemple, puis on éduque, Claire THIBAUD, porte-parole de Wings of the Ocean a souligné de manière pertinente que l'écologie est l'un des rares domaines où ce n’est malheureusement pas souvent le cas. Nous avons assisté à 6 ateliers sur les 9, voici un bilan pour 3 d'entre eux :


Atelier 1 - Déchets et stratégies bas carbone Illustration pour l'atelier 1 - vecteurs issus du travail de Tele52 via Shutterstock 🚛 La production de déchets en France ne montre malheureusement pas de signes de réduction. Le secteur déchet représente 4% des émissions de gaz à effet de serre en France. 🚛 Le tri à la source des biodéchets (éviter d’envoyer à l’incinérateur des déchets compostables) et le captage du méthane sur les sites d'enfouissement sont deux leviers importants pour réduire ces émissions. 🚛 Toutefois, le tri des biodéchets devrait avant tout servir à diminuer le recours aux engrais azotés issus du gaz fossile : selon nous, leur fin de vie devrait être d’abord le compostage plutôt que la méthanisation). Sinon il est possible de voir cela comme une forme d’incinération plus subtile : la combustion du méthane pour produire de l'énergie génère du dioxyde de carbone. N'oublions pas non plus que le compostage génère aussi du dioxyde de carbone, la réduction du gaspillage alimentaire doit rester la priorité absolue. 🚛 Quand on aborde la stratégie carbone par le prisme du déchet, le risque de s’écarter des leviers plus pertinents à employer dans chaque secteur industriel demeure important. Les grands sujets sont le captage du CO2, la gazéification des déchets, la production de combustibles solides de récupération (CSR). Ces sujets doivent rester les recours ultimes pour les émissions ultimes. De par leur forte rentabilité, la méthanisation et les CSR occupent une place et un financement trop importants au regard des autres pistes. 🚛 La planification et la législation c’est bien, mais encore faut-il que le plan soit appliqué. Nous attendons toujours les fontaines à eau dans les gares Groupe SNCF


Atelier 2 - Les matériaux alternatifs en BTP Illustration pour l'atelier 2 - vecteurs issus du travail de Tele52 via Shutterstock 🏗️ Dans le bâtiment, les besoins en granulat minéral (caillou broyé servant un peu près à tout en voirie) montent à plus de 400 millions de tonnes par an, soit 100 fois plus que le plastique utilisé dans les emballages. 🏗️Pour le moment, 28% de ce besoin est couvert par les déchets du secteur (béton de démolition, rabotage des enrobés, etc.). Il faut toujours extraire le reste des carrières ou utiliser des déchets d'autres industries. 🏗️ Dans la famille déchet, on pense notamment aux laitiers d'aciéries qui couvrent déjà 90% de la demande en Moselle (ce n’est pas tant par vocation écologique, mais c'est que les roches alentour ne sont pas bonnes). 🏗️ Point intéressant : l'utilisation de cendre pour diminuer l'impact environnemental du ciment. Ces cendres viennent principalement des deux centrales à charbon françaises qu'il conviendra de fermer rapidement. Une bascule de gisement est possible avec le "stock historique" de cendre (les terrils des bassins miniers). La question que l'on se pose : quel est l'impact de l'intégration de déchet face à l'activation à froid du ciment ? L'intégration de cendre n'est-elle pas un moyen de détourner l'attention d'un autre sujet : les investissements nécessaires pour se passer complètement de la cuisson à 1450°C ? Réseau Action Climat va plus loin en soutenant le zéro artificialisation nette des sols comme priorité avant même le bon recyclage des déchets et les évolutions technologiques. 🏗️ Parler déchet sans aborder la question des besoins d'infrastructure dans un monde où l'on doit baisser de 80% les émissions de gaz à effet de serre (cc A69) c'est risquer de passer à côté des enjeux. C'est peut être le reproche que l'on pourrait faire à cet atelier.


Atelier 8 - Textiles : industrialisation du recyclage Illustration pour l'atelier 8 - vecteurs issus du travail de Tele52 via Shutterstock 👚 Dans le textile, le règlement européen impose de collecter tous les textiles en 2025... il y a plus de 400 de compositions de matériaux identifiés sur le gisement français des 1,6 million de tonnes de textiles ménagers et industriels dont seulement 10% sont déjà collectés pour 110 000 tonnes de recyclage. 👚Il y a un objectif de tri 8 flux en 2029 pour espérer atteindre 370 000 tonnes collectées. Une étude de l' ADEME est sortie avec les compositions et les potentiels de recyclage : https://librairie.ademe.fr/dechets-economie-circulaire/6491-potentiels-de-recyclage-des-textiles-non-reutilisables.html 👚Il existe encore un re-fileur de coton en France. Le problème va venir de la manière de trier et de préparer les textiles en vue de leur recyclage avec les "points durs" (fermetures, bouton). Et comme on dit : si l'on interdisait les textiles produits dans des usines où la température dépasse les 35°C, il faudrait bloquer 2/3 des importations. 👚Notons que Refashion , l'éco-organisme en charge des textiles, prône la seconde main et insiste sur la nécessité de stopper l'ultra fast fashion. Si vous n'avez pas encore vu notre vidéo sur le textile : https://www.youtube.com/watch?v=iS5_EVibFeM 🤯 En conclusion, les assises des déchets à Nantes, sont un rendez vous particulièrement dense. Ce fut aussi l’occasion pour que M. le ministre Christophe Béchu annonce ”il n'y aura pas de consigne obligatoire pour le recyclage des bouteilles en plastique. La consigne pour le recyclage des bouteilles en plastique et le réemploi des bouteilles en verre resteront volontaires.” Nous reviendrons sur ce point en détails et nous partagerons nos ressentis et questionnement dans un article dédié : stay tuned.

Kommentare


bottom of page